Derniers sujets
» yabiladi yabiladi
par Admin Sam 17 Juin - 17:40

» Yabiladi.news
par Admin Sam 17 Juin - 17:35

» yabiladinews poster sans etre inscrits
par Admin Sam 17 Juin - 17:27

» La maison du Caid Iraa a Biougra
par context Lun 12 Juin - 0:58

» Localisation Ecole Ouledmimoune par Google
par context Lun 12 Juin - 0:35

» OU se trouve l'Ecole OUled Mimoune ?
par context Lun 12 Juin - 0:23

» Les premiers eleves de l'ecole Ouled Mimoune
par context Lun 12 Juin - 0:11

» Sites et Forum du village Ouled Mimoune
par context Dim 11 Juin - 21:46

» souss com plateforme Amazigh
par tamanrasset Mar 16 Fév - 15:52

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Les Portes du sud marocain de Salima Naji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Portes du sud marocain de Salima Naji

Message  Admin le Mar 11 Jan - 17:56

Un beau livre qui raconte l'histoire architecturale et artistique du sud marocain à travers ses portes.

A la lecture de ces pages, et surtout à la vue des centaines de superbes photos qui émaillent les textes, on ne regardera plus les portes des casbahs, des villages et autres douars du sud marocain avec la même indifférence, la même inadvertance, le même œil distrait et nonchalant que par le passé.
Grâce à l'objectif de Salima Naji qui leur donne une âme, les portes ouvragées des maisons traditionnelles du pays berbère prennent une signification tout autre que celle que l'usage routinier et machinal a fini par leur conférer. Des œuvres d'art, des pièces du patrimoine culturel du pays.

Il faut lire avec beaucoup d'attention ce fragment de texte de Saint-Exupéry qui vient à propos, et auquel l'auteur se réfère, pour mettre en garde contre les effets corrosifs de l'ignorance ou simplement de la routine, sur la valeur des choses : «Certes est rayonnant ce village, Certes est pathétique cette maison du village. Mais la nouvelle génération si elle occupe des maisons dont elle ne sait rien sinon l'usage, que fera-t-elle dans ce désert? Car de même que pour leur permettre de tirer leur plaisir d'un instrument à cordes, il te faut à tes héritiers enseigner l'art de la musique, de même il te faut pour qu'il soient des hommes qui éprouvent des sentiments d'hommes, leur enseigner à lire sous le disparate des choses les visages de ta maison, de ton domaine et de ton empire.»
«Faute de quoi la génération nouvelle campera en barbare dans la ville qu'elle t'aura prise. Et quelle joie des barbares tireraient-ils de tes trésors? Ils ne savent point s'en servir n'ayant point la clef de ton langage».

«Les visages de ton empire» voilà ce que ce livre nous permet de découvrir «sous le disparate des choses», il nous donne dans la foulée, «la clef du langage» d'une civilisation berbère qui peuple le sud marocain entre chaîne montagneuse du Grand Atlas et le désert saharien.

Objet utilitaire qui protège l'intimité familiale des indiscrétions extérieures, bouclier dissuasif d'intrus mal intentionné, la porte est également et -peut-être surtout- un objet d'ornementation qui ajoute à la maison son complément de charme, un supplément d'âme. La porte renvoie également à la place sociale, à la richesse des occupants de la maison. C'est un objet d'ostentation, une sorte de mise en garde d'une éventuelle méprise à l'égard des gens qui se trouve derrière.

Au-delà, les portes disent tout sur les arts, les perceptions esthétiques, le rapport à la surface ornementale qui peuplent l'imagination des artistes et le goût des usagers. Elles renseignent de la même façon sur les croyances, la culture des populations du sud. Tout cela à travers la majesté d'une porte de mosquée dont l'aspect imposant contraste avec l'humilité et la sobriété d'une porte de maison.

Derrière la fabrication d'une porte, il y a bien sûr un ébéniste, mais aussi un artiste décorateur, puis un forgeron, un serrurier et enfin un maître maçon à défaut d'un architecte.
Voilà ce que nous révèle ce livre à travers les portes du Sud «sous le disparate des choses».


Naji est architecte et anthropologue

Depuis les toutes premières réalisations, la démarche s'inscrit dans une volonté de collaboration avec les artisans locaux. Conformément aux enseignements de l'architecte égyptien Hassan Fathy, elle les fait intervenir en leur rendant leur place dans une architecture qui reste cependant contemporaine.

Après avoir arpenté les vallées présahariennes pendant près de dix ans, pour rendre compte des traditions artistiques des Kasbas du Sud marocain, elle a consacré plusieurs années de recherches aux greniers-citadelles du Maroc. Elle a interrogé la vitalité des pratiques conservatoires en privilégiant les formes construites, le grenier communautaire qui a le plus souvent bénéficié de la solidité d'un matériau - la pierre - sans négliger cependant les autres patrimoines tangibles et intangibles, dont les traditions transmises oralement.

Parallèlement à ces recherches, elle essaie d'organiser la survie de certaines citadelles véritablement menacées et pas seulement par le phénomène classique de «modernisation» ; elle s'investit ainsi depuis plusieurs années dans des actions concrètes de sauvetage ou de développement culturel. Elle a reçu le Prix Jeunes Architectes, de la Fondation EDF en juin 2004, ce qui lui a permis de poursuivre ces revitalisations en profondeur.

Docteur en anthropologie (École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris), diplômée du Laboratoire de Troisième cycle Arts, Esthétiques Sciences et Technologies de l'Image de Paris VIII, plasticienne, elle est l'auteur de plusieurs ouvrages de référence sur les architectures vernaculaires du Sud marocain. Experte, elle a participé à plusieurs jurys internationaux. Dans le cadre d'une sensibilisation au Maroc, elle a organisé (commissaire et scénographe) l'exposition itinérante «Architecture des oasis, vitalité d'un patrimoine en danger».


Dernière édition par Admin le Mar 11 Jan - 18:03, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 48
Date d'inscription : 06/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-ouledmimoune.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Photo de saloma Naji

Message  Admin le Mar 11 Jan - 18:03

Salima naji Architecte et auteur chercheur


Admin
Admin

Messages : 48
Date d'inscription : 06/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-ouledmimoune.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum